La voix est un instrument musical qui séduit, surtout lorsqu’elle est utilisée en polyphonie dans un chant. Chanter en polyphonie est le fait du rassemblement de plusieurs voix (pupitres) appelées chœur, faisant ainsi l’harmonie et la beauté du chant. Il existe plusieurs types de voix, selon leurs tessitures, réunies en 4 grands pupitres, lesquels sont réunis en deux catégories.

Les voix fines

Naturellement, il existe des voix qui varient de la finesse à la gravité. En matière de chant, aussi bien les hommes que les femmes peuvent être répartis dans cette catégorie. Les chanteuses aux voix élevées sont classées dans le pupitre dénommé soprano. Au sein de cette sous-catégorie, certaines voix sont encore plus aiguës que d’autres. On parle alors de premières sopranos, deuxièmes sopranos… Et les hommes  aux voix aiguës sont appelés ténors, répartis également en deux sous-catégories. Ainsi, un chœur peut être constitué de plus de  4 types de voix.

Les voix graves

Les voix de femmes les plus graves, ainsi que les voix d’enfants, sont généralement classées dans le pupitre dit alto ou contralto. Au sein de ce dernier, certaines sont plus fines que d’autres et sont appelées mezzo-sopranos. Quant aux hommes, les voix les plus graves sont traitées de basses, et apportent une certaine couleur à l’ensemble du chant. À cheval entre la basse et le ténor, il existe un pupitre dénommé baryton ou première basse.

En somme, la soprano, l’alto, le ténor et la basse sont les 4 grands pupitres formant un chœur polyphonique. Cependant, selon la constitution du groupe, les hommes peuvent également être des sopranos et les femmes des ténors, et ainsi de suite. C’est par exemple le cas des groupes constitués uniquement d’hommes ou de femmes. Autrement dit, chanter dans l’un ou l’autre des pupitres est une question de capacités et non de genre.

Catégories : genre